Environnement

Publié le mercredi 20 décembre 2017

MISE EN PLACE DU COMPOSTAGE AU RESTAURANT SCOLAIRE
 

La commune de Montbert a sollicité le CPIE LOGNE ET GRAND LIEU ce 13 décembre dernier pour l’accompagner dans sa démarche de valorisation des biodéchets au restaurant scolaire.

Le restaurant scolaire sert chaque jour d’école environ 350 couverts (50 couverts le mercredi). Après étude sur le mois de mars 2017, il s’avère qu’environ 12 kilos par jour de biodéchets peuvent être valorisés par la mise en place d’un compostage, soit une estimation par le CPIE de 2 tonnes par an en ajoutant l’accueil de loisirs.

Un composteur a donc été installé sur l’espace enherbé proche de la sortie cuisine du restaurant scolaire et son personnel ainsi que celui des services techniques, ont reçu une formation pour apprendre à composter et entretenir le compost.

Qu’est-ce que le compostage ?

  • Il s’agit d’une fermentation naturelle car l’oxygène présent dans les déchets permet leurs transformations en humus. Celui-ci n’a donc pas d’odeur.
  • Un bon compost doit être varié et comprendre à peu près à égalité, des déchets verts (végétaux, bois etc.) et des déchets de repas (coquilles d’œufs, fruits, légumes etc.).
  • Un bon compost doit également être suffisamment humide pour favoriser la décomposition et être mélangé régulièrement pour obtenir un compost de qualité.

Une démarche d’avenir.

La commune de Montbert souhaite montrer l’exemple aux montbertains car cette démarche peut être et doit être adoptée par tous. Il faut savoir que d’ici 2025, la loi souhaite inciter au tri à la source des biodéchets.

 

Le compostage permet d’aller dans le sens de la loi pour :

  • Ne plus brûler d’eau
  • Ne plus transporter les déchets
  • Respecter le cycle de vie des minéraux
  • Réduire les dépenses de gestion des déchets.

 

Le CPIE suivra la commune dans cette démarche, puisqu’il est prévu en février 2018 un ajustement de ce compostage avec le personnel du restaurant scolaire et des services techniques, puis en avril, une formation du personnel du centre de loisirs. Un bilan sera ensuite dressé en juin 2018.